Méditation

Que dire sur la méditation ? Il a déjà été tellement dit, tellement écrit, du pire au meilleur.

La forme de méditation que je pratique est une méditation de pleine conscience basée sur le souffle (Anapanasati) et sur l’attention aux manifestations du corps et de l’esprit pendant la pratique (Vipassana).

Bien que ma pratique s’enracine dans la tradition des moines bouddhistes Theravada d’Asie du Sud-est, elle peut être pratiquée par tous, quelle que soit sa religion ou son absence de religion.

La seule chose que je puisse vous dire sur la méditation, c’est qu’on ne l’apprend pas dans les livres.

Si vous voulez savoir ce qu’est la méditation, il vous faut pratiquer, observer, vous tromper, avancer, reculer, expérimenter l’incertitude, l’impermanence, apprendre à demeurer dans le présent. Je vous propose quelques citations qui, je l’espère, vous éclaireront sur ce qu’est la méditation.


« Le monde est dans un perpétuel état d’agitation…
L’esprit passe de la satisfaction à l’insatisfaction au rythme de l’agitation du monde…
La plus grande aide que nous puissions apporter au monde, c’est apprendre à apaiser notre esprit
. »
(Ajahn Chah, Tout apparaît, tout disparait, éd. Sully)

« Nous avons besoin de voir et de réaliser la vérité des enseignements en les pratiquant, pas seulement en les entendant. » (Ajahn Chah, Être ce qui est, éd. Sully)

« Nous vivons d’une façon inconsciente et automatique, mais chacun peut apprendre à s’éveiller par la pratique. » (Jacques Kornfield, www.Vipassanasangha.free.fr)

« Ne pensez pas que simplement s’asseoir les yeux fermés soit pratiquer. Si vous pensez cela, alors changez vite d’avis. La pratique est de rester attentif dans toute posture, assis, en marchant, debout ou allongé. Quand vous vous relevez, ne pensez pas que vous sortez de méditation mais simplement que vous changez de posture. Si vous réfléchissez de cette manière, vous aurez la paix. Partout où vous serez, vous aurez cette attitude de pratique avec vous. Vous aurez une connaissance directe de vous-même. » (Ajahn Chah)